Votre emploi du temps

      Lorsque vous débutez votre activité, ne vous attendez pas à un horaire classique du genre 9h/17 heures.
      Effectivement, quand on est un travailleur indépendent, il n’y a pas d’horaires pré-établis. Donc, ne vous étonnez pas si, pendant des semaines et semaines, vous ne recevez aucune commande de traduction pour être ensuite surchargé de travail (quite à devoir rendre vos traductions dans des délais impossibles). Vous pouvez aussi être amené à travailler jusqu’à très tard dans la nuit, selon le « degré d’urgence » du travail… et le degré de patience de votre client.
      Pendant les périodes creuses, n’oubliez pas de prospecter votre clientèle, en faisant des candidatures spontanées auprès des agences de traduction et des mailings à vos clients potentiels. Il faut surtout rester bien éveillé et saisir toutes les opportunités qui peuvent apparaître.
     Et surtout, ne faites pas comme moi : sortez, bougez, faites du sport. La sédentarisation liée au métier de traducteur est très nuisible pour la santé. La preuve: les sept kilos que j’ai pris depuis l’été dernier
pleasure
dark silhouette of the pleased girl on a background of a decline
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s